Rationaliser les coûts de téléphonie externes

De nombreux leviers peuvent être activés pour réduire les coûts de téléphonie externes d’une entreprise.

 

Dans cet article je vous propose les principaux moyens d’y parvenir.

 

 

1) Centraliser / Massifier les liens pour les communications sortantes

Il s’agit du levier le plus simple à activer d’un point de vue technique.

Afin de préparer ce type de changement il sera nécessaire d’avoir une vision claire de la volumétrie à traiter.

La consultation fournisseurs portera essentiellement sur les coûts par minute pour les différents types de communication (vers les fixes, vers les mobiles, vers tel ou tel pays). Le résultat de la consultation pourra éventuellement aboutir à choisir plusieurs opérateurs.

Par suite la migration consistera à rerouter les communications sortantes vers les liens où elles seront les moins coûteuses.

2) Renégocier l’ensemble des contrats telecom concernant la téléphonie

La majorité des contrats Telecom engagent pour 3 ans. L’année qui précède la fin du contrat est évidemment la meilleure période pour lancer une renégociation.

On omet cependant bien souvent les contrats les plus anciens concernant des liens de téléphonie installés en même temps que des PBX d’ancienne génération. C’est à dire que l’on utilise parfois des liens datant parfois de 10, 15 ans, voire plus et dont les prix peuvent être très largement optimisés.

3) Migrer vers un SIP trunk centralisé

En remplaçant les liens avec le réseau téléphonique public par un SIP trunk centralisé, on opère des réductions de coûts sur plusieurs axes : les liens, les communications, les numéros SDA.

Cette migration est le levier qui permet les économies les plus importantes. C’est aussi le plus complexe techniquement à mettre en œuvre.

A titre d’exemple : en 2013-2014 j’ai travaillé sur un projet de SIP trunking qui a permis 60% d’économies sur un périmètre coutant initialement plusieurs M€ par an.

4) Contrat bundle

Un autre levier d’optimisation des coûts est d’opter pour un contrat bundle. Ainsi on réduit les coûts en regroupant plusieurs des items suivants : liens téléphoniques, WAN, audioconf, flotte mobile.

Ce type de bundle est à choisir avec précaution car il s’agit de confier à un  fournisseur unique un très large périmètre. Mais c’est aussi le type de contrat qui permet une optimisation des coûts poussée.

5) Pour les compagnies internationales : least cost per country / per region

Les grands opérateurs sont omniprésents et ont la capacité d’offrir des services dans quasiment tous les pays via un contrat global ou des contrats locaux. Malgré cela une approche multi-opérateurs peut permettre une meilleure optimisation des coûts de téléphonie. Pour le faire on choisira  l’opérateur le moins couteux par région, voire par pays.

Cependant il faudra bien veiller avec ce type d’approche à ne pas complexifier à outrance la gestion des contrats Telecom. Une approche se limitant à 2 ou 3 grands opérateurs peut être un bon compromis.

6) Bonus : les réductions indirectes de coûts de téléphonie

Certains des leviers de réduction dont nous venons de parler permettent de réduire drastiquement le nombre d’interconnexion et donc de passerelles à maintenir et à opérer.

 

 

Si vous souhaitez plus de retour d’expérience sur la réduction des coûts de téléphonie, n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à me contacter directement (voir ma page contact).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *